10 octobre 2009

Souvenirs

Le 7 octobre 2008, je commençais ce blog. Alors d'accord, je ne l'ai pas tenu régulièrement, je continue de ne pas le tenir régulièrement, mais il est toujours là.

Parralèle.

J'ai commencé ce blog peu de temps après une rupture très douloureuse (pour moi, nettement moins pour lui), pour remonter la pente, et m'efforcer de voir les choses du bon côté. J'y suis brillamment parvenue, je dois dire, et j'en suis fière. Par la suite, il a retenté de me contacter, de me récupérer, mais je n'ai pas cédée.

Aujourd'hui, je suis en Irlande, j'accomplie l'un de mes rêves, je suis partie de chez mes parents, j'habite "chez moi", je fais ma vie comme je l'entend, bref, je suis heureuse.

Mardi soir, je suis partie à Dublin pour faire une formation de trois jours, pour mon travail d'assistante de français de cette année. Et là, patatra.

Celà faisait un an que je n'avais pas serré quelqu'un dans mes bras comme ça, que je n'avais pas été embrassée, bref, au final, malgré tout ce que je voulais bien (me) laisser croire, il semblerait que j'étais un peu en manque. Un peu, sinon je ne lui aurais peut être pas sauté au cou comme je l'ai fait.

OK, un litre cinq de cidre, ça peut aider aussi à lever certaines inhibitions. M'enfin normalement, je suis tout de même quelqu'un d'assez timide!!!

Vous voulez en savoir un peu plus sur lui ? D'accord. Tout d'abord, il est irland... français!!! Et oui, je préciserais même qu'il est breton (je ne vous ai jamais dit que j'adore la Bretagne ? J'adore la Bretagne). Une première pour moi, les deux derniers étaient picards. Il est aussi assistant de français. Il est blond, une première pour moi, tous les autres avant lui (de la maternelle jusqu'au dernier en date il y a un an) étaient bruns. Et il est super gentil (ce n'est heureusement pas une première pour moi). Et encore plus timide que moi. Et pour le moment, c'est assez freestyle, je ne sais pas trop ce que ça va donner, il n'est pas du tout dans le même coin d'Irlande que moi, n'a pas internet, et n'a pas de crédit (et comme j'ai horreur du téléphone, je ne vais pas l'appeler).

Mais quoi qu'il advienne par la suite, c'était très très agréable tout ce que j'ai ressenti pendant les presque dix-sept heures où j'ai été avec lui, dans ses bras (non on ne s'est pas mis ensemble dès le premier jour, je vous l'ai dit, on est tous les deux très timides).

Joyeux anniversaire à ce blog, donc, et merci, merci pour ce merveilleux cadeau très "mignon" inattendu!!!

Posté par Guernouille à 17:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Souvenirs

  • Happy birthday

    Mais quand même, se jeter au cou, c'est pas grave, j'en connais qui aimeraient bien, par contre, abuser du cidre, c'est des coups à être ballonnée ...

    Posté par Toni, 10 octobre 2009 à 18:20 | | Répondre
  • si si, c'est meuuuuugnon !!!!!! et puis, CARPE DIEM, fonce, mais fais attention à ne pas souffir. Oui, attention, le coeur est quelque chose qu'il faut ménager, protéger, et tout et tou...

    Posté par Grumpy Girl, 10 octobre 2009 à 23:05 | | Répondre
  • C'est bien la peine d'aller en Irlande pour craquer sur un français lol
    Un blond, hein et les yeux ?
    Comme il a été dit plus haut Carpe Diem, surtout n'ai aucun regret (la haine du téléphone, ça se guérit mieux quand la personne au bout du fil est intéressante ... ) et éclate toi bien !

    Posté par Ame, 11 octobre 2009 à 00:34 | | Répondre
  • Grumpy Girl : t'inquiète, mon coeur est assez solide, bien qu'un peu artichaud sur les bords, il est bien accroché, et j'ai pas spécifiquement l'intention de souffrir (j'ai d'ailleurs du légèrement insister là dessus sous l'emprise du cidre, mais j'ai réussi à ne pas le faire fuir, donc c'est un bon début).
    Ame : Et oui je sais, m'enfin il est breton, c'est un peu exotique quand même, non ? Il a les yeux bleus, et un regard qui déborde de gentillesse. J'arrête là, ce post va finir par dégouliner de sentiments à la guimauve, ce que je voudrais éviter...

    Posté par Guernouille, 11 octobre 2009 à 01:26 | | Répondre
Nouveau commentaire